50. Jean-Marie Nivaigne

Batteur, il s’ouvre à l’univers rythmique et technique des percussions d’Asie, d’Afrique, d’Orient, d’Amerique Latine. Il apprend les tablas auprès de son maître Pandit Shankar Gosh de Calcutta et les congas avec Fred “El pulpo” Savignen. Il accompagne également des cours de danse flamenca au cajón, de danse Kathak aux tablas, et de danse afro contemporaine au djembé.
Il fonde le groupe Sewarye à Lille, avec lequel il partira en tournée au Maroc, en Norvège, en Belgique… on le retrouve en Bretagne au sein des groupes Karma (fest noz), Mandala (musiques traditionnelles urbaines) et des Nioubardophones (jazz).

Laisser un commentaire