03. Secret Aria



Spectacle filmé au Théâtre MOGADOR

FESTIVAL ESTIVALES DANSES 2000

Soirée du mardi 27 juin 2000

Extrait de Scènes de danses, diffusion TF1, le 24/10/2005.

SECRET ARIA (créé à Séville en 1997) développe à travers la danse, la musique et l’expression théâtrale une réflexion sur la femme au travail dans la société contemporaine. Une réflexion qui s’exprime en utilisant les codes d’une manifestation aussi ancestrale qu’actuelle : le flamenco.

Cinq secrétaires travaillent ensemble dans un bureau, cinq femmes libres luttent contre la double violence du machisme et de l’oppression sociale. Elles extériorisent leur malaise en tapant à la machine à écrire des rythmes de flamenco.

Durée : 25 minutes

Chorégraphe : Cécile Apsâra

Chanteuse : Ana Real

Danseuses : Diana Regaño

Choni Pérez

Cécile Apsâra

Macarena Vergara

Lumière : Marianne Pelcerf

Costumes et scénographie : Cécile Apsâra et Sophie Lambert

Voix off : Juan Jo Macías

Musique en direct : Compagnie APSÂRA

Musique enregistrée : Mathias Berchadsky

Textes : Compagnie APSÂRA

Jose Luis Ortiz Nuevo (publié dans Coplas del siglo XXI)

répèrtoire populaire

Machines à écrire : AFOBAN Centro de Formación Sevilla

CECILE01.jpg

Photo©Tato Olivas

UNE COMPAGNIE AVEC PLUS D’UNE CORDE A SON ARC



Cécile Apsâra appartient à une nouvelle génération de chorégraphes qui, comprenant que l’art est chose vivante mais sérieuse, nourrissent leur langage gestuel d’une tradition qu’ils mettent en prise directe avec leur époque.
Profondément libres vis-à-vis des styles, peu leur importe qu’il s’agisse de ballet classique, de new wave ou de flamenco, ils dominent en revanche solidement la ou les techniques choisies. Celles-ci deviennent alors parfait instrument d’une sensibilité contemporaine. Connaissant les codes, ils redeviennent intéressants s’ils sont utilisés différemment.

Cécile Apsâra, interprète de feu et de passion, s’empare de la tradition flamenca pour dire avec force des choses d’aujourd’hui. Dans son spectacle, cinq filles secrétaires vont passer de la soumission à la rébellion au crépitement des machines à écrire qui remplacent les castagnettes et transformer le bureau en champs de revendication. Humour, fureur, orgueil et séduction, toute la palette de sentiments s’exprime à travers un flamenco que Cécile Apsâra tout en respectant sa rigueur, rend inattendu et passionnant.

Avec elle, on rit, on s’émeut, on s’enflamme, bref, on se sent concerné.
Serait-ce qu’à l’épreuve du passé le présent se dit mieux ? Un présent que Cécile Apsâra, chorégraphe, n’a pas fini de décrypter.

Sonia Schoonejans

Représentations de SECRET ARIA :

 VI Rencontre Chorégraphique de Danse Espagnole et Flamenco, Teatro Albéniz, Madrid, 1997

 Teatro Gutiérrez de Alba, Alcala de Guadaira (Séville) , 1998

 Théâtre Dunois, Paris, 1998

 Féria de Béziers, 15 aout 1999

 Estivales de Danses 2000, Théâtre Mogador, Paris, 27 juin 2000

Laisser un commentaire