Antonio Moya

©Joss Rodriguez

Né à Nîmes (France) au sein d’une famille d’émigrants andalous, marié à la chanteuse Mari Peña, il réside à Utrera en Andalousie. Guitariste de flamenco, depuis plus de 30 ans, il s’est formé de manière autodidacte dès son plus jeune âge à l’accompagnement du chant et de la danse, jusqu’à ce qu’il rencontre en 1992 Pedro Bacán avec lequel il commencera à travailler en continu dans sa compagnie.

Il a travaillé avec les artistes les plus renommés comme Fernanda et Bernarda de Utrera, Inés bacán, Pepa de Benito, El Lebrijano, Manuel Agujetas, Chano Lobato, Manuel de Paula, Curro Malena, Miguel Funi, Gaspar de Utrera, Mari Peña, El Extremeño, Triana,T omas de Perrate, La Tana, Herminia Borja, Carmen Ledesma, Concha Vargas, Juana Amaya, Chiquetete, Cancanilla de Málaga, etc.

En 1995, il participe au Zigeunermusikfestival de Lucerne (Suisse) à la première Rencontre Mondiale de Musique Gitane, avec des artistes tels que Pedro Peña, David Peña,”dorantes”, Pepa de Benito, La Macanita, Moraíto Chico et Gaspar de Utrera. Depuis 1996, il a participé à toutes les éditions de la Biennale de Flamencode Séville.

Entretien avec Antonio Moyapar Flamenco Magazine en aôut 2016

Cancanilla de Malaga & Antonio Moya – Festival Círculo Flamenco de Madrid

Manuel Valencia

manuel-valencia_214.jpgManuel Valencia a grandit avec une guitare sous le bras. Des miroirs, il en a toujours eu mais son plus grand instructeur a été, sans nul doute, son oncle Fernando Terremoto. Celui-ci a fait naître chez Manuel un amour et un engagement à cet instrument au-delà de toute mesure.

Sa carrière à peine commencée, il possède déjà une expérience au niveau national et international qui le positionne comme l’un des artistes les plus notoires du panorama flamenco actuel. Beaucoup d’artistes de trajectoire reconnue comme Jesús Méndez, Vicente Soto « Sordera », Manuel Agujetas, Pansequito, Tomasa « Macanita », Juana del Pipa, Fernando Terremoto, ou David Carpio, ont fait appel à son toque et compás pour accompagner leur chant.

Il a été pendant presque sept ans, la deuxième guitare du guitariste Gerardo Núñez.

Ce jeune guitariste joue aussi pour la danse, il a accompagné notamment les danseuses María del Mar Moreno et la fameuse Rocío Molina (le Prix National de Danse 2010).

En tant que soliste, il a débuté en 2010 au Festival de Jerez où il a reçu un grand succès. Et il s’est produit sur de nombreuses scènes, telles le Festival Enclave de Sol de Trebujena, les Jeudis Flamencos de Cadiz, les Vendredis Flamencos de Jerez, le Festival de Mont de Marsan ou la Fiesta de la Bulería de Jerez.

Il a récemment été lauréat de plusieurs prix : « Venecia Flamenca al Toque » au Festival Flamenco de la Mistela 2014, « Giraldillo Revelación 2014 » à la Biennale de Séville et « Meilleure Guitare d’Accompagnement 2014 » du prix Flamenco d’aujourd’hui de la Critique Nationale de Flamenco.
En septembre 2016, il a présenté dans le cadre de la XIXe Édition de la Biennale de flamenco de Séville, son premier travail discographique : ENTRE MIS MANOS (Entre mes mains), La voz del flamenco.