Dernière mise à jour :

mardi 16 mai 2017

Espace professionnel
Accueil | Espace professionnel | Productions Apsâra Flamenco | Créations contemporaines
Soleá de la Dama

Danse : Rio Matsumoto
Chant : Rafael de Alcalá
Guitare : Antonio Moreno
Direction artistique : Cécile Apsâra


Inspirée de La Dame aux Camélias (Alexandre Dumas-fils), SOLEÁ DE LA DAMA est une histoire de solitude : solitude de la courtisane qui ose troubler l’ordre bourgeois en tombant amoureuse d’un jeune homme d’une classe sociale différente, solitude de la femme face aux hommes, à l’argent et à la maladie mortelle... Héroïne romantique par exellence, le personnage s’incarne dans la soleá, un type fondamental du flamenco qui signifie soledad (solitude).

Sa danse a pour vocation de communiquer la mémoire souterraine d’êtres disparus, de communautés exclues du monde. Cette réflexion prend corps à travers l’acte partagé d’une manifestation d’art vivant, qui mêle avec justesse flamenco, danse,théâtre, musiques classique et contemporaine.

Dans l’esprit d’une recherche de mouvements chorégraphiques nouveaux, Cécile Apsâra pousse toujours plus loin la rencontre du théâtre avec la danse flamenca en les faisant reflets du monde actuel.
Représentations de SOLEÁ DE LA DAMA :
- MES DE DANZA Sala Imperdible, Séville, 1996
- Café de la Danse, Paris, 1999
- Centre Culturel L’Orangerie, Roissy en France, 16 mars 2001

Création de Gilles Marceaux :


SOLEA DE LA DAMA (8’30") vidéoclip
http://gillesmarceaux.free.fr/solea.html
Initialement une chorégraphie de Cécile Apsâra dans laquelle un vrai japonais de Séville danse le rôle de la Dame aux Camélias, SOLEA DE LA DAMA a été filmé sur la scène du Café de la Danse avec trois caméras puis, non pas « monté », mais composé avec le logiciel After Effects.

SOLEA DE LA DAMA délaisse la chronologie du montage au profit d’une ligne de fuite en spirale où la trajectoire des images ne parle pas à l’œil mais à la main.
Avec Rio MATSUMOTO (danse), Sylverio HEREDIA (chant), Enrique MURIEL (guitare).

http://www.traverse-video.org/2005/insta_arenes.htm

Vous pouvez également regarder la première version de SOLEA DE LA DAMA , conçue comme une maquette ou une ébauche, qui garde son intérêt et ses qualités propres au côté de la version finale. Elle est par ailleurs accompagnée d’une bande son différente, enregistrée hors spectacle.