Dernière mise à jour :

vendredi 22 septembre 2017

Apsâra Flamenco
Accueil | Apsâra Flamenco | Cécile Apsâra, les artistes et intervenants | Chant
Olayo Jimenez

Né dans une famille d’artistes et artisans gitans du nord de l’Espagne, Olayo apprend d’abord de sa grand–mère La Milia qui chantait dans les théâtres de Barcelone avec la grande Carmen Amaya. Et sa mère et ses oncles se produisaient dans des Cuadro Flamenco sur la Costa Brava dans les années 60-70.
Dans les années 80, il fait ses études de danse à Amor de Dios à Madrid auprès des maîtres La Tati, Manolete, Juan Ramirez… Il devient vite connu pour ses "impros" au bar Candela fréquenté par les plus grands artistes (Enrique Morente, Ketama, Gerardo Nuñez, Paco de Lucia, etc.). Il débute le chant dans ce lieu mythique, accompagné à la guitare par Tomatito.
En 1999, il obtient une bourse pour étudier le chant à la Fondation Christina Heeren à Séville auprès de Naranjito de Triana et Jose de la Tomasa.
Il débute sa carrière de chanteur en Hollande en 1990, dans les principaux théâtres, radios et télévisions en particulier avec les productions Luis Neef avec la Philarmonique de Maastricht, sous la direction d’Ed Spanjaard et avec Amargos.
En 1992, il est professeur d’initiation au chant flamenco et accompagnement à la guitare au conservatoire de Rotterdam en collaboration avec Paco Peña et Paco Serrano.

En 2002, il est engagé à Londres dans le groupe Flamenco avec lequel il se produit dans tout le Royaume-Uni, au côté des chanteurs Malena de Jerez et Mateo Solea.
Il chante au Royal Albert Hall dans le programme SAVE THE CHILDREN ! et partage l’affiche avec Joaquin Grillo, Diego el Cigala, Dorantes et Cantores de Hispalis.
De 2003 à 2006, il travaille avec la compagnie Alma Flamenca du danseur Felipe de Algeciras, basée à Londres avec le guitariste Tito Heredia. Avec cette compagnie, il part en Estonie en 2005 où il participe à un spectacle de fusion entre flamenco et musique indienne (danse Kathak) avec Anurekha Ghosh company.
Il chante occasionnellement avec le danseur sévillan Juan Polvillo et la danseuse Pepa Molina.
Il travaille comme artiste invité dans le projet de fusion ECLIPSE ! avec la musique médiévale baroque.

Il chante aussi dans les films LE POINT SUR LE I de Matthew Parkhill et LES ENFANTS DE SAN JUDAS de Aisling Wals.
En 2008, il fait une tournée en Australie avec la Compagnie Flamenco Fire où il obtient un grand succès.
La même année, il chante à Shangai et Nanjing en Chine où il présente son nouveau disque RELOJ DE ARENA et recueille de très bonnes critiques de la part du public et de la presse.
Il rejoint la Compagnie Apsâra en 2009 dans CABARET FLAMENCO, à la Chambre aux Loups à Iffendic (35) et à la Hallouvry à Chantepie (35).
Il est professeur de chant flamenco dans des stages, notamment à Copenhague au Danemark à la Fondation El Duende, ainsi qu’à Londres ou à Amsterdam.
Olayo est spécialiste du Cante Jondo (chant profond) et domine les styles du flamenco tels Soleá de Alcalá, Siguiriya, Cantes de Triana, Martinetes Viejos de Triana… Mais il excelle particulièrement dans le "chant pour la danse" car son expérience de danseur lui donne une grande maîtrise du rythme.
Son interprétation sur scène et sa voix très personnelle fait vibrer le public grâce aux sentiments transmis avec beaucoup de générosité.

- + d’infos