Dernière mise à jour :

vendredi 21 juillet 2017

Apsâra Flamenco
Accueil | Apsâra Flamenco | Cécile Apsâra, les artistes et intervenants | Danse
Angelita Vargas


Angelita commence son parcours artistique dès l’âge de trois ans. A huit ans, elle dansait dans tous les Festivals d’Espagne et à cette époque, elle était connue sous le nom de “ la gitanilla ”. A quinze ans, elle travaille au tablao “ las Brujas ” à Madrid.
Elle vient jouer à Paris au Cirque d’Hivers en 1987. Elle a fait partie du fameux spectacle Flamenco Puro au côté d’artistes tels que El Farruco, Chocolate, Fernanda y Bernarda de Utrera, El Güito… à New-York pendant une saison à Broadway, puis sur tout le territoire des Etats-Unis, en 1988.
Angelita fait aussi des tournées en Hollande, en Allemagne, en Amérique du Sud, au Japon… Elle se produit avec sa famille nombreuses fois à la Biennale d’Art Flamenco de Séville. Elle danse dans le spectacle La Diosa de Jose Luis Ortiz Nuevo au côté de Manuela Carrasco, représenté à Séville et Madrid en 1993. C’est à cette occasion qu’elle rencontre Cécile Apsâra qui était alors scénographe du spectacle.

Le Théâtre Lope de Vega de Séville la présente avec Aurora Vargas dans Azabache y Coral en avril 1997, et en 1998 elle danse dans Huellas : antología de un tiempo au Théâtre de la Maestranza. Elle a présenté son groupe à l’EXPO ’98 de Lisbonne, puis à La Cité de la Musique à Paris avec Juan Carmona. Elle participe au projet El flamenco y el son cubano, à l’initiative de la Diputacíon de Sevilla. Après avoir fait un véritable triomphe au Queen Elizabeth Hall de Londres et au National Concert Hall de Dublin dans le cycle “Women in Tradition”, elle part pour une longue tournée au Japon.

En 1998 à Séville, elle se produit avec son groupe dans le spectacle Extremo Puro, à la Xè Biennale d’Art Flamenco, puis dans le cycle Noches Flamencas au Théâtre Lope de Vega. La même année elle part en tournée en Hollande et fait sensation au Vredenburg à Utrecht dans le spectacle Una Noche de Flamenco Puro. Elle intervient dans le Festival Musiktriennale Koln, évènement très prestigieux en Allemagne.
Sa danse d’une grande simplicité et d’une grande force a toujours fait fureur chez les “ aficionado ” depuis ses débuts jusqu’à nos jours. Actuellement, Angelita continue sa carrière de danseuse et se dédie à enseigner son art dans le monde entier. Comme elle le dit : « Moi, je parle avec la danse ».